France

En France, Jean-Marc Ayrault prend les Affaires étrangères

Après le départ de Laurent Fabius, le président François Hollande a remanié son gouvernement. Il s'exprime ce soir sur les deux grandes chaînes de TV

L'ex-Premier ministre Jean-Marc Ayrault a été nommé jeudi nouveau chef de la diplomatie française lors d'un remaniement du gouvernement qui voit revenir au pouvoir les écologistes, a annoncé la présidence française.

Jean-Marc Ayrault succède à Laurent Fabius, choisi mercredi pour devenir président du Conseil constitutionnel. Les écologistes, qui avaient quitté le gouvernement en avril 2014, reviennent dans trois postes ministériels.

Sont notamment partants ce jeudi: Sylvia Pinel, Marylise Lebranchu et Fleur Pellerin – cette dernière était à la Culture.

Entrent au gouvernement: Jean-Marc Ayrault, donc, ainsi que Jean-Michel Baylet (Parti radical de gauche), au Territoire, l'écologiste Emmanuelle Cosse (au Logement) et Audrey Azoulay, qui reprend la Culture et de la communication.

Il s’agit du dernier grand remaniement gouvernemental avant la présidentielle de mai 2017. Jusqu’à mercredi, après le départ de Laurent Fabius mardi, le flou le plus complet régnait. Les noms de Ségolène Royal, ancienne compagne du président, celui de l’ex-premier ministre Jean-Marc Ayrault, de l’ex-maire de Paris Bertrand Delanöe et de Jean-Yves Le Drian ont été cités pour le Quai d’Orsay. L’hypothèse d’un départ de Manuel Valls a même été évoquée.

La question centrale est celle de la recomposition de la majorité de gauche, alors que 81% des sympathisants PS se disent favorables à une primaire, et que le leader de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon a confirmé hier soir sa nouvelle candidature présidentielle (11,1% au premier tour en 2012) en 2017 sous le slogan «La France insoumise». Verts et centristes sont donc les cibles de «l’ouverture» voulue par François Hollande qui a essuyé le refus de Nicolas Hulot.

Lire aussi: Laurent Fabius quitte le gouvernement

Publicité