Lundi 25 octobre, 7h du matin à Washington, 13h en Suisse. Plusieurs dizaines de médias dévoilent au monde l’ampleur des «Facebook Files». Ces centaines de documents remis aux instances de régulation américaines par Frances Haugen, une ex-employée, devenue lanceuse d’alerte.