Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Des familles des victimes des frappes rassemblées à la morgue d’Hodeïda, jeudi./AFP/ABDO HYDER
© ABDO HYDER

Yémen

Des frappes aériennes sur le port yéménite d’Hodeïda font une vingtaine de morts

Les Nations unies invitent les différents acteurs de la guerre au Yémen à entamer des pourparlers de paix le 6 septembre à Genève, afin de trouver une «solution politique» pour mettre un terme au conflit

Des frappes aériennes de la coalition conduite par l’Arabie saoudite ont fait 26 morts et 35 blessés à Hodeïda, un port de l’ouest du Yémen, sur la mer Rouge, a-t-on appris jeudi de sources médicales. La ville est tenue par les rebelles chiites houthis.

Les raids ont visé le port de pêche et le marché aux poissons d’Hodeïda. La coalition saoudienne a nié jeudi soir être à l’origine de cette attaque, attribuée aux rebelles par son porte-parole, le colonel Turki al-Malki. «La coalition n’a mené aucune opération militaire à Hodeïda aujourd’hui. La milice houthie est responsable de la mort de civils aujourd’hui à Hodeïda», a-t-il dit à la chaîne Al-Arabiya.

Lire aussi: Au Yémen, les rebelles houthis déterminés à résister aux loyalistes

La coalition a lancé le 12 juin une vaste offensive pour tenter de prendre le contrôle d’Hodeïda, par lequel transite une très large part de l’aide humanitaire destinée au Yémen.

Des négociations de paix annoncées en septembre

Le médiateur des Nations unies pour le Yémen a annoncé jeudi qu’il prévoyait d’inviter les parties en conflit dans ce pays à se réunir le 6 septembre à Genève pour discuter d’un cadre aux négociations de paix. La guerre qui dure depuis plus de trois ans est le théâtre d’un affrontement indirect entre les deux puissances régionales, l’Iran et l’Arabie saoudite.

Les Saoudiens ont pris la tête d’une coalition militaire qui intervient depuis 2015 sans grands résultats au Yémen contre des miliciens chiites houthis alignés sur Téhéran. L’Iran dément fournir des armes aux houthis.

Lire aussi: L’ONU inquiète pour l’approvisionnement des civils au Yémen

Selon l’ONU, 22 millions de Yéménites sont dépendants d’une assistance extérieure et 8,4 millions sont déjà menacés par la famine. Les quatre cinquièmes des biens de première nécessité acheminés au Yémen transitent par le port d’Hodeïda.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a