Quatre civils ont été tués et 21 autres blessés par un bombardement israélien près de Damas, la capitale syrienne, dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé l'agence de presse officielle syrienne Sana. Elle a également fait état de frappes près de Homs, dans l'ouest de la Syrie.

«Nos défenses aériennes ont affronté des missiles ennemis tirés par des avions israéliens», a déclaré l'agence, citant une source militaire. Les frappes visaient «certaines de nos positions à Homs et près de Damas», a-t-elle ajouté.

Lire aussi: La Syrie et Israël s'accusent mutuellement de frappes de missiles

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG basée en Grande-Bretagne et proche des rebelles, a annoncé que des frappes avaient eu lieu contre un centre de recherche et un aéroport militaire à l'ouest de Homs. Des troupes du mouvement chiite libanais Hezbollah et des troupes iraniennes y sont déployées.