L’essentiel

Les cantons de Neuchâtel et de Fribourg ont annoncé que les plus de 16 ans pourraient se faire vacciner, dès le 10 mai et le 8 mai respectivement.

Ce lundi, la limite des 10 kilomètres est levée en journée en France.

Dimanche, la Fédération suisse des médecins et la faîtière des pharmas ont indiqué vouloir lancer leur certificat covid, alors que Berne prépare le sien: voir notre revue de presse à ce propos.

Retrouvez notre suivi de la journée de dimanche.


■ La fermeture du centre de vaccination de Palexpo justifiée, selon le canton

Genève avait fermé le centre de vaccination de Palexpo ces lundi et mardi, faute d’avoir eu la confirmation de la livraison des doses promises. Bien lui en a pris, selon le département de la Santé, car celles-ci ont été livrées lundi après-midi. «Si nous n’avions pas fermé Palexpo, nous aurions dû annuler des rendez-vous, ce qui est problématique», explique son porte-parole, Laurent Paoliello. Le canton a aussitôt commencé à fixer 25 000 rendez-vous dans les quinze prochains jours, en espérant ainsi compenser les deux jours de fermeture du métacentre.


■ La Fête de la Bière à Munich encore annulée

L'«Oktoberfest» prévue pour réunir du 18 septembre au 3 octobre à Munich des millions de personnes, est annulée pour la deuxième année consécutive en raison de la pandémie, a annoncé le dirigeant du Land de Bavière. La situation sanitaire reste trop «incertaine» pour que se tienne à l’automne le «rassemblement le plus global qu’il soit», a déclaré le ministre-président bavarois Markus Söder.

Il y a le risque que cela crée des conditions chaotiques car dans les tentes à bière classiques, la distance, le masque et toutes les mesures sont pratiquement impossibles à mettre en œuvre

Markus Söder

Malgré une légère amélioration de la situation sanitaire en Allemagne, bars, restaurants et lieux culturels restent fermés depuis près de six mois. Les rassemblements, même en plein air, restent à ce stade interdits. La Fête de la Bière réunit en temps normal plus de 5 millions de personnes, dont un tiers en provenance de l’étranger, d’Asie en particulier. Elle génère habituellement 1,2 milliard d’euros de retombées économiques.


■ Le Danemark renonce au vaccin Johnson & Johnson

Premier pays en Europe à abandonner le vaccin d’AstraZeneca en avril, le Danemark a annoncé faire également une croix sur celui de Johnson & Johnson à cause de possibles effets secondaires graves, malgré les feux verts du régulateur européen et de l’OMS pour l’utiliser. «L’autorité nationale de santé danoise a conclu que les avantages de l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson ne l’emportent pas sur le risque de provoquer un éventuel effet indésirable», a-t-elle indiqué dans un communiqué.


■ Fribourg ouvre la vaccination aux plus de 16 ans dès samedi

Après Vaud et le Jura la semaine dernière et Neuchâtel ce matin, les autorités fribourgeoises ont à leur tour annoncé l’élargissement de la campagne de vaccination dans le canton. Dès le samedi 8 mai, les Fribourgeoises et Fribourgeois de plus de 16 ans qui le souhaitent pourront prendre un rendez-vous pour se faire vacciner. D’ici là, «les rendez-vous pour les quelque 9300 personnes âgées de 50 ans et plus inscrites dans les centres pourront être donnés», explique le canton, en précisant qu’à partir de samedi, l’attribution des rendez-vous se fera selon l’ordre d’inscription, sauf pour les plus de 65 ans qui seront toujours prioritaires, de même que les personnes à risque référées par leur médecin.


■ Le vaccin Pfizer/BioNTech évalué pour les 12-15 ans en Europe

L’agence européenne des Médicaments (EMA) a annoncé avoir entamé l’évaluation de l’utilisation chez les 12-15 ans du vaccin Pfizer/BioNTech, après des demandes d’autorisation déposées par les deux entreprises pour cette tranche d’âge dans l’UE et aux Etats-Unis. «L’EMA communiquera les résultats de son évaluation, attendus en juin sauf si des informations complémentaires sont nécessaires», a déclaré l’agence, basée à Amsterdam.


■ 3978 nouveaux cas en trois jours

La Suisse compte 3978 cas, 119 hospitalisations et 16 décès supplémentaires en 72 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Sur cette période, les résultats de 67 212 tests ont été transmis. Le taux de positivité s’élève à 5,92%.

En comparaison hebdomadaire, ce bilan du week-end passe pour la première fois en dessous 4000 nouveaux cas depuis le 22 mars dernier.

Sur les quatorze derniers jours:

  • Le nombre total d’infections est de 26 138, soit 302,36 nouvelles infections pour 100 000 habitants.
  • Le taux de reproduction, qui a un délai d’une dizaine de jours, est lui de 0,93.
  • Les patients Covid-19 occupent 28% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d’occupation est de 75,50%.

Depuis le début de la pandémie:

  • 663 952 cas de contamination ont été confirmés en laboratoire en Suisse et au Liechtenstein.
  • Le total des décès s’élève à 10 043 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 27’527.

Le pays dénombre par ailleurs 25 671 personnes en isolement et 27 703 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S’y ajoutent 4971 autres personnes revenant de voyage d’un pays à risque.


■ A Neuchâtel, les inscriptions patinent

Comme dans le canton de Vaud il y a une semaine, l’engouement de la population semble être au rendez-vous pour l’ouverture de la vaccination à tous les adultes. Non sans causer quelques problèmes techniques; nombreux sont les internautes à s’être plaints de blocages et de difficultés à s’inscrire en ligne pour un rendez-vous.


■ 500 millions de doses du vaccin Moderna pour Covax

Le dispositif mondial de distribution de vaccin Covax va disposer de 500 millions de doses du sérum de Moderna, après un accord signé avec l’Alliance du vaccin (Gavi).

Les premières doses de ce vaccin à ARN messager devraient être livrées au quatrième trimestre 2021, «avec un total de 34 millions de doses disponibles en 2021 et jusqu’à 466 millions de doses en 2022», a indiqué Gavi dans un communiqué publié lundi. Cet accord avec Moderna fait suite à l’homologation en urgence du vaccin, vendredi, par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un prérequis pour que le sérum puisse être intégré au système Covax.

Outre Moderna, l’OMS a également homologué le vaccin de Pfizer-BioNTech, les deux sérums AstraZeneca fabriqués en Inde et en Corée du Sud et celui de Johnson & Johnson, appelé Janssen. A ce jour, Covax, dont le principal fournisseur reste AstraZeneca, a expédié plus de 49 millions de vaccins à 121 pays et territoires participants.


■ Les HUG imaginent un jeu de prévention contre le virus

Une équipe des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) a mis au point un jeu destiné au personnel soignant. «Echappe» a pour but de renforcer la connaissance et l’observation des consignes de prévention contre le Covid-19. «Ce jeu s’est montré trois fois plus efficace que la lecture de directives pour promouvoir l’adhésion aux consignes de prévention par le personnel. Il est maintenant largement diffusé dans les institutions de santé suisses et a fait l’objet d’une publication dans JMIR Serious Games», détaille les HUG dans un communiqué de presse.

Le jeu est présenté sous la forme d’une série de tableaux avec les différents choix offerts au personnel médico-soignant dans le cadre des consignes sanitaires: port d’équipement de protection, activités possibles, déconseillées ou interdites. Une série de récompenses est prévue, elles dépendent de la justesse des réponses, jusqu’au fatidique panneau «game over» en cas de résultats insuffisants.


■ En Grèce, réouverture des terrasses de cafés et restaurants

Après six mois de fermeture, les cafés et les restaurants, partout en Grèce, ont rouvert leurs terrasses par des températures estivales. Sur la place du quartier huppé de Kolonaki à Athènes, les terrasses se remplissaient au fur et à mesure de clients en ce lundi férié, suivant la Pâques orthodoxe.

Assis à une table du café «Da Capo», Andreas Riminiotis se réjouit de reprendre «ses habitudes» et «une vie normale». «Avant la fermeture des cafés en novembre, je venais tous les matins prendre mon café ici, discuter avec mes amis. C’était mon passe-temps favori, mon remède à tous mes soucis!», explique le retraité qui a reçu les deux doses du vaccin Pfizer il y a quelques semaines.


■ Neuchâtel étend la vaccination à tous les adultes

L’objectif est déclaré: 90 000 personnes vaccinées d’ici à fin juillet. Ce lundi matin, le Conseil d’Etat de Neuchâtel annonce que grâce à l’apport en bonnes quantités de doses de Moderna et Pfizer/BioNTech, il peut ouvrir les vaccinations aux plus de 18 ans, dès le 10 mai. Vaud a décrété une mesure similaire la semaine passée.

Outre les trois centres de vaccination, des cabinets médicaux et des pharmacies, le dispositif va être étendu, notamment grâce à des pharmacies en dehors de Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.

Le gouvernement écrit qu’à ce jour, «plus de 67 000 doses ont été administrées dans le canton: 24,8% (43 530 personnes) de la population a reçu une première injection et 13,4% (23 470 personnes) est complètement vaccinée. D’autre part, plus de 93% des personnes hautement vulnérables ont été vaccinées, alors que la majorité des personnes vulnérables qui le souhaitent le sont également.»


■ L’UE parle d’ouverture aux personnes vaccinées

La Commission européenne propose de permettre l’entrée dans l’UE aux voyageurs en provenance de pays tiers ayant reçu les doses nécessaires de vaccins anti-Covid autorisés au niveau européen.

«La Commission propose (aux Etats membres) de permettre l’entrée dans l’UE pour des motifs non essentiels, non seulement aux personnes venant de pays dont la situation épidémiologique est bonne, mais aussi aux personnes qui ont reçu la dernière dose recommandée d’un vaccin autorisé dans l’UE», précise l’instance.

Les voyageurs devraient avoir reçu ce vaccin au moins 14 jours avant leur arrivée. Les Etats membres pourraient étendre cette autorisation aux personnes ayant reçu un vaccin concerné par une homologation en urgence de l’OMS, est-il précisé.


■ En image: à Jakarta, le départ pour la fin du Ramadan

L’Aïd el-Fitr, fête de la fin du Ramadan, aura lieu les 12 et 13. en Indonésie, de nombreux travailleurs veulent quitter Jakarta pour rejoindre leur famille. Le photographe en a saisi à un arrêt de bus.


■ Les entretiens de Watteville (qui n’auront pas lieu à Watteville) porteront sur le covid

Les traditionnels entretiens de Watteville auront lieu vendredi. Ils réunissent des membres du Conseil fédéral et les présidentes et présidents des parti gouvernementaux. Pour cause de mesures sanitaires, ils se tiendront une nouvelle fois au Bernerhof à Berne, et non dans la maison de Watteville.

La situation sanitaire ainsi que l’accord cadre avec l’Union européenne figureront au centre des discussions, indique la Chancellerie fédérale.

Le gouvernement sera représenté par le président de la Confédération Guy Parmelin. Le ministre de l’Economie sera accompagné du ministre de la Santé Alain Berset, du ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis et du chancelier de la Confédération Walter Thurnherr.


■ Les perspectives de l’emploi s’améliorent

Une première depuis le début de la crise: le Centre de recherches conjoncturelles (KOF) de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich relève que les entreprises qui prévoient d’embaucher au cours des trois prochains mois sont plus nombreuses que celles qui prévoient de réduire leurs effectifs.

L’indicateur de l’emploi a augmenté en avril à -1,8 point, contre -6,3 points (révisé de -8,2 points) au premier trimestre 2021, indique lundi

L’indicateur a ainsi rattrapé une grande partie de la baisse subie il y a un an. Il n’est «plus que légèrement inférieur à sa moyenne à long terme. Les perspectives du marché du travail suisse se sont donc nettement améliorées par rapport aux derniers mois», notent les experts du KOF.

La majorité des entreprises du secteur des assurances souhaitent augmenter leurs effectifs. Les indicateurs de l’emploi pour les autres services, la construction et le commerce de gros sont également légèrement positifs.

En revanche, l’indicateur de l’emploi dans l’hôtellerie et la restauration s’est établi à -34,5 points en avril, «ce qui constitue une valeur très faible d’un point de vue historique». Mais les hôteliers s’attendant à une amélioration dans les mois à venir, les prévisions d’emploi ont augmenté par rapport aux trois premiers mois de l’année.


■ En France, la fin de l’attestation en journée

Fin des restrictions de déplacement et retour partiel des collégiens et lycéens en classe: en France, les contraintes liées à l’épidémie de Covid-19 commencent à se desserrer ce lundi.

Dès aujourd’hui, l’attestation n’est plus nécessaire pour se déplacer à plus de 10 km de son logement en journée.

Retour en classes. Après deux semaines d’enseignement à distance, qui encadraient deux semaines de congés, les lycéens retrouveront leur établissement en demi-jauge, avec une alternance de classe en présentiel et distanciel.

Pour les collèges, la rentrée s’effectuera en présentiel, sauf pour les élèves de 4e et 3e des quinze départements les plus touchés par la pandémie, qui feront aussi leur rentrée en demi-jauge.

Les prochaines étapes. Le couvre-feu à 19h demeurera en vigueur. Il sera repoussé à 21h le 19 mai, date prévue pour la réouverture des commerces, des terrasses, des musées, salles de cinémas et théâtres, avec des jauges limitées. Et le 9 juin verra le couvre-feu retardé à 23h, la réouverture des cafés et restaurants en intérieur et des salles de sport.


■ L’ONU confirme le boom (inégal) du e-commerce

La Cnuced, Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement, publie ce lundi matin un rapport dans lequel elle observe que l’e-commerce a enregistré un «essor spectaculaire» dans un contexte de restrictions de mouvement, alors que la pandémie a mis à terre des pans entiers de l’économie.

L’institution se fonde sur les statistiques de sept pays (Australie, Canada, Chine, Corée du Sud, Singapour, Royaume-Uni et Etats-Unis) représentant près des deux tiers des ventes en ligne d’entreprise à consommateur (appelées B2C)

Les données montrent que les ventes au détail en ligne ont progressé de 22,4% l’an dernier, pour atteindre 2495 milliards de dollars, alors qu’elles avaient augmenté de 15,1% entre 2018-2019.

«Entre 2018 et 2019, la part des ventes au détail en ligne a augmenté de 1,7 point de pourcentage, tandis qu’entre 2019 et 2020, elle a augmenté de 3,6 points de pourcentage. Cette progression est plus de deux fois plus rapide», explique l’auteur du rapport, Torbjorn Fredriksson.

Les évolutions sont toutefois contrastées selon les pays, avec un bond des ventes au détail en ligne de 59% en Australie, de 46,7% au Royaume-Uni et de 32,4% aux Etats-Unis, contre +14,6% en Chine. Sans grande surprise, des effets négatifs sur les services de covoiturage et de voyages ont toutefois été relevés.