«Dans toute situation de crise, les personnes handicapées sont confrontées à un risque disproportionné d’abandon, de violence, de mort et à un manque d’accès à la sécurité, aux secours et aux supports de soins. Les femmes handicapées courent un risque accru de violence sexuelle et les enfants handicapés sont plus exposés aux abus et à la négligence.»