L’«affaire russe» est le caillou encombrant dans la chaussure de Donald Trump, susceptible de le faire tomber. Depuis qu’un rapport de la CIA, dévoilé par le Washington Post en décembre 2016, a affirmé que l’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine avait pour but de le faire élire, cette affaire à tiroirs n’en finit plus de rebondir. Le FBI mène une enquête sur l’entourage de Donald Trump depuis juillet 2016 déjà, et le Congrès lui a emboîté le pas. But: déterminer s’il y a eu collusion entre son équipe de campagne et Moscou. 

Lire aussi:Affaire russe: Robert Mueller a livré son rapport