Ce mardi 26 juillet, Bruxelles entendra un non ferme de la part de Roberto Cingolani, le physicien nommé responsable de la politique énergétique par Mario Draghi. Alors que le géant gazier russe Gazprom, arguant de la nécessité de maintenance d’une turbine, a annoncé réduire drastiquement les livraisons de gaz russe à l’Europe via Nord Stream, une réunion extraordinaire des ministres européens de l’énergie doit s'ouvrir à Bruxelles mardi. Au menu? Des discussions sur les risques d’approvisionnement et mesures pour y parer.