Le premier sommet sino-américain d’Anchorage entre le secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, et le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, fut «glacial». Le même vent polaire souffle sur la relation Chine-Etats-Unis à Genève. Faut-il s’en étonner?