L’essentiel

La Suisse compte 1033 nouveaux cas en 24 heures.

A Genève, les soignants non vaccinés et en contact avec les patients devront se faire tester régulièrement.

L’Office fédéral de la santé publique a appelé mardi la population à se faire tester au retour des vacances, même en l’absence de symptômes.

L’Union européenne a désormais complètement vacciné la moitié de sa population. Les Etats-Unis ont atteint le taux de 70% d’adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin.

Retrouvez notre suivi de la journée de mardi


■ L'OMS fustige la vague de troisièmes doses

L'Organisation mondiale de la santé, qui déplore depuis des mois les inégalités Nord-Sud en matière de vaccins, fustige la nouvelle mode des nantis, de diffuser des troisièmes doses de vaccins – Israël et le Royaume-Uni ont commencé, la Suisse doute. L'OMS a dénoncé ce nouveau pas dans le détournement de flacons, selon ses responsables, qui n'iront pas dans les pays en développement.

Lire notre article à ce sujet


■ De nombreux passagers en transit bloqués à l'aéroport de Zurich

En cette période de vacances, de nombreux touristes voient leur voyage se terminer à l'aéroport faute de certificat covid en règle pour les pays de destination. En juin, 700 passagers, la plupart en transit, ont ainsi été bloqués à l'aéroport de Zurich.

En juillet, 5 à 10% des voyageurs long-courriers, dont beaucoup ne faisaient qu'une escale, n'ont pas pu prendre leur avion au départ de Zurich, selon une porte-parole de Swissport. La société d'assistance au sol a confirmé les chiffres publiés mercredi par le Blick. Pour les vols court-courriers, la proportion de personnes refusées aux aéroports de Genève, Bâle et Zurich se situait en juin et juillet entre 1 et 2% des voyageurs.

Dans la plupart des cas problématiques, les certificats covid ne sont pas disponibles, ont expiré ou ne sont pas en anglais. Autre cas de figure: les certificats ne contiennent pas toutes les informations requises, comme le nom complet et correspondant à celui qui figure sur la pièce d'identité.

Voir l'article à ce sujet


■ L'Iran passe la barre de 4 millions de contaminations

L'Iran a franchi la barre symbolique de quatre millions de cas d'infections, le nombre de contaminations en 24h atteignant un nouveau record pour la troisième journée d'affilé, sur fond d'accélération de l'épidémie dans le pays.

L'Iran a enregistré 39 357 nouveaux cas de contamination lors des dernières 24h, portant le nombre total des personnes infectées à 4 019 084. Lors de la même période, 409 personnes ont succombé au coronavirus, portant le bilan des morts à 92 194.


■ 1033 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

La Suisse compte mercredi 1033 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore 2 décès supplémentaires et 35 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 21 424 tests ont été transmis, indique l’OFSP. Le taux de positivité s’élève à 4,82%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d’infections est de 10 443, soit 120,8 nouvelles infections pour 100 000 habitants.

Le taux de reproduction, qui a un délai d’une dizaine de jours, est lui de 1,07. Les patients Covid-19 occupent 5,60% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d’occupation est de 68,60%.


■ La Chine restreint les déplacements à l’étranger pour ses ressortissants

Pékin a annoncé mercredi un durcissement des restrictions pour les déplacements à l’étranger de ses ressortissants, au moment où la Chine fait face à une reprise de l’épidémie sur son sol.

Les services d’immigration vont temporairement «cesser de délivrer des passeports et d’autres documents» nécessaires pour les déplacements à l’étranger «sauf raison impérieuse», a indiqué devant la presse l’un des responsables du bureau de l’immigration, Liu Haitao.


■ Obligation de tests pour le personnel soignant non vacciné à Genève

A Genève, les employés non vaccinés travaillant dans les établissements de soins et en contact avec les patients vont bientôt devoir se soumettre à des tests. Cette mesure a été annoncée par le conseiller d’Etat genevois Mauro Poggia dans une interview accordée mercredi à l’hebdomadaire GHI.

«Il est de la responsabilité de l’institution de ne pas laisser des malades vulnérables dans le doute quant aux potentiels dangers représentés par les soignants non vaccinés qui s’occupent d’eux», précise le magistrat responsable du département de la santé du canton de Genève.

«Nous serons le premier canton à imposer cette mesure en Suisse», ajoute Mauro Poggia. Les modalités d’application de cette obligation de test pour le personnel soignant non vacciné doivent encore être définies. Aux HUG (Hôpitaux universitaires de Genève), la couverture vaccinale des effectifs atteint environ 65%.


■ Les entreprises suisses de plus en plus résilientes face au virus

Le redressement de la conjoncture suisse devrait se poursuivre au cours des prochains mois, estime mercredi le KOF. Selon l’institut de recherches conjoncturelles (KOF) zurichois, une évolution négative du variant Delta du coronavirus ne devrait qu’avoir un impact limité sur la croissance en 2021.

L’institut de recherches conjoncturelles (KOF) de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) anticipe que la progression du Produit intérieur brut (PIB) helvétique s’inscrive à 3,8% cette année, dans le cas d’un scénario négatif où le nombre de contaminations au Covid-19 venait à s’accroître de manière importante en raison du variant Delta.


■ Le «plan blanc» déclenché en Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Pour permettre aux établissements de soins de faire face à une augmentation sensible des hospitalisations, le «plan blanc» va être activé en Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Ce dispositif permet notamment de rappeler des soignants en congé, de déprogrammer des opérations et d’augmenter le nombre de lits en réanimation et en hospitalisation des patients covid.

En une semaine, «et en pleine période de congés pour les soignants comme pour les vacanciers de notre région», explique l’Agence régionale de santé de la zone PACA dans un communiqué, «les hospitalisations pour covid ont connu une augmentation de 56%». En soins critiques, «cette augmentation atteint 46%».

Mardi, la Corse avait été la première région métropolitaine à annoncer le déclenchement du plan blanc dans ses hôpitaux.


■ Les vaccinés ont trois fois moins de chances d’être positifs

Les personnes totalement vaccinées ont trois fois moins de chances d’être testées positives que celles qui ne sont pas vaccinées, selon les derniers résultats publiés mercredi d’une vaste étude en Angleterre. Les résultats de cette étude, réalisée par l’Imperial College de Londres et Ipsos MORI sur plus de 98 000 volontaires entre le 24 juin et le 12 juillet, montrent également que les personnes entièrement vaccinées ont moins de chances de transmettre le virus.

«Ces résultats confirment nos données précédentes, qui montrent que deux doses de vaccin offrent une bonne protection contre l’infection», a souligné le Pr Paul Elliott, responsable de l’étude. Néanmoins il «existe toujours un risque d’infection, car aucun vaccin n’est efficace à 100%», a-t-il poursuivi, appelant à la «prudence».

Le rapport indique également que le nombre d’infections a été multiplié par quatre par rapport au dernier rapport publié fin mai, avec une personne sur 160 infectée, mais la progression semble ralentir. Ces chiffres ne tiennent pas compte de la levée de l’essentiel des restrictions entrée en vigueur le 19 juillet en Angleterre, malgré l’explosion du nombre de cas attribuée au variant Delta, plus contagieux.


■ Feu vert complet de la FDA escompté en septembre

L’Agence américaine du médicament, la FDA, devrait approuver pleinement dès septembre le vaccin de Pfizer et BioNtech contre le Covid-19, affirme le New York Times mardi. Selon le journal qui cite des sources proches du dossier, «la date officieuse» à laquelle le vaccin anti-Covid devrait obtenir le feu vert complet de la FDA «est autour de Labor Day (ndlr: le 6 septembre) ou plus tôt».

Pfizer délivre ses vaccins sous une autorisation temporaire d’urgence qui lui avait été accordée le 11 décembre 2020. La semaine dernière, la FDA avait indiqué dans un communiqué que la procédure d’autorisation du vaccin anti-Covid était «parmi les plus hautes priorités de l’agence» et qu’elle comptait rendre sa décision bien avant la fin du délai imparti. L’approbation complète du serum pourrait augmenter la confiance et pousser davantage d’Américains à se faire vacciner à un moment où le virus Delta très contagieux fait grimper le nombre de cas dans le pays.


■ Cinq cas dans l’équipe de nation grecque aux JO

Cinq membres de l’équipe grecque de natation artistique ont été testés positif au Covid-19, entraînant un placement à l’isolement de l’ensemble des 12 personnes la constituant, ont annoncé jeudi les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo.

Les nageuses ont donc dû renoncer à l’épreuve du duo mercredi, et sont contraintes de déclarer également forfait pour le reste des Jeux, ont précisé les organisateurs lors du point-presse quotidien.

«Parmi les sept personnes dont le test est négatif, certaines ont déjà été identifiées comme cas contacts alors que d’autres font encore l’objet d’une enquête. Face à cette situation, il a été proposé (au CNO grec) de les transférer immédiatement […] et les sept personnes ont quitté le village […] hier soir», précise Tokyo-2020 dans un communiqué. Les nageuses grecques ne pourront donc pas participer à l’épreuve par équipes, qui débute vendredi.