■ L’essentiel

Le canton de Vaud réintroduit le port du masque pour les élèves du secondaire. En Valais, on mise sur les tests salivaires. Lucerne impose le port du masque dans les cinémas, les théâtres ou les salles de concert, malgré le certificat Covid.

En France, le gouvernement ouvre la piqûre de rappel à l’ensemble des adultes.

Retrouvez notre suivi de la journée de mercredi.


■ Au moins un demi-million de vies sauvées par les vaccins en Europe

A minima un demi-million de vies ont déjà été sauvées par les vaccins anti-Covid en Europe, selon un rapport publié jeudi par la branche européenne de l’Organisation mondiale de la Santé. Selon l’étude, en comptant seulement les plus de 60 ans dans une trentaine de pays européens cumulant quelque 460 millions d’habitants, 470 000 vies ont été sauvées depuis le début de la campagne vaccinale.

Cette estimation s’avère prudente, car elle ne tient pas compte du nombre de vies sauvées chez les moins de 60 ans, ni en raison d’une réduction de la transmission. L’étude, réalisée à partir de données recueillies dans plus de la moitié des 53 pays de la région Europe de l’OMS, estime que près de 160 000 vies ont été sauvées en Angleterre et environ 39 000 en France.

«Ce que cette étude montre, c’est que (les vaccins) font ce qu’ils ont promis, c’est-à-dire qu’ils sauvent des vies, en offrant une protection très élevée contre les formes graves et la mort», a affirmé le directeur régional de l’institution pour l’Europe, Hans Kluge, pressant les pays à poursuivre leurs campagnes d’immunisation. «Dans certains pays, le nombre de décès aurait été le double de ce qu’il est aujourd’hui sans les vaccins»


■ Fermeture des marchés de Noël et des nightclubs en République tchèque

Le gouvernement tchèque a décrété jeudi une période d’état d’urgence de trente jours, avec fermeture notamment des marchés de Noël et des boîtes de nuit, pour tenter d’endiguer la pandémie. La République tchèque a enregistré 18 004 nouvelles infections mercredi, après un nombre record de 25 877 nouveaux cas la veille.

Les hôpitaux de l’est du pays sont proches de la saturation et certains ont commencé à transférer des patients dans d’autres régions. «La situation va s’aggraver dans les prochaines semaines, avec un pic attendu autour de Noël», a déclaré à la presse le ministre de la Santé, Adam Vojtech. Les restaurants, les discothèques et les casinos seront donc fermés entre 22h et 5h du matin à partir de vendredi soir, tandis que les marchés de Noël sont interdits, ainsi que la consommation d’alcool en public. Le gouvernement a également réduit à cent le nombre de personnes pouvant participer à des fêtes.

Les restrictions en vigueur depuis lundi interdisent déjà aux Tchèques non vaccinés et à ceux qui ne se sont pas remis récemment de la maladie d’entrer dans les restaurants, les cafés ou les installations sportives.


■ Genève se montre plus sévère que Vaud

A Genève, le Conseil d’Etat va plus loin que son collègue vaudois et met en place une double protection. Le port du masque est réintroduit lors des déplacements dans les lieux clos où le certificat covid est exigé soit dans les restaurants, bars, fitness, mais aussi en tout temps dans les théâtres, cinémas, EMS, stades, salons de massage, lieux de travail y compris privés et écoles, à partir du Cycle d’orientation. Les cafétérias et les boîtes de nuit, «où aucun cluster n’a pour l’heure été constaté contrairement aux restaurants et aux écoles», ne sont pas concernées. De même que les centres sportifs où des activités d’équipe sont pratiquées. Ces mesures qui font de Genève le canton romand le plus restrictif entreront en vigueur ce lundi.

Par ailleurs, les contrôles de police vont également être renforcés dans les restaurants, les fitness et autres établissements publics afin de veiller au respect des règles. «Des sanctions allant jusqu’à la fermeture de l’établissement sont prévues», rappelle Mauro Poggia, chef du Département de la sécurité, de la population et de la santé. Quelque 14 lieux en ont déjà fait les frais.

«Face à la hausse exponentielle des cas, il est important de réagir pour éviter de devoir prendre des mesures plus drastiques par la suite», prévient le magistrat, soulignant que la Suisse va se retrouver dans la situation que connaît l’Allemagne d’ici trois semaines d’après les spécialistes. Aux HUG, la situation est jugée critique. Près de 100 personnes sont actuellement hospitalisées pour des cas de Covid 19 dont une quinzaine aux soins intensifs. La moitié des patients sont contaminés pour la première fois.


■ A Zurich, les enfants à partir de la 4e devront désormais porter un masque

En réponse au nombre croissant d’enfants testés positifs, le gouvernement du canton de Zurich adapte l’ordonnance sur les mesures de lutte contre la pandémie dans le secteur de l’éducation.

A partir du 1er décembre, le port du masque sera donc obligatoire à l’école primaire. «Tous les élèves [à partir] de la 4e année […] ainsi que tous les enseignants et autres personnes employées à l’école primaire» devront donc porter un masque dans l’enceinte des établissements scolaires.

«Au niveau secondaire, dans les collèges et les écoles professionnelles, aucune autre mesure n’est actuellement requise», précise-t-il.

Au vu de la situation épidémiologique actuelle, des mesures de protection supplémentaires doivent être prises pour protéger les écoliers, dont certains ne peuvent pas encore être vaccinés

, déclare-t-il par voie de communiqué.

Cette modification s’appliquera, pour l’heure, jusqu’au 24 janvier 2022.


■ Le point sur la pandémie dans le monde

Nouvelles mesures, nouveaux bilans: les dernières évolutions de la crise sanitaire

  • Le vaccin de Pfizer contre le Covid-19 a été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen du médicament, indique ce jeudi l’Agence européenne du médicament (EMA), ouvrant ainsi la voie à une vaccination au sein de ce groupe d’âge dans l’Union européenne.

  • Pour faire face au rebond épidémique, la France annonce un renforcement des mesures pour la vaccination et le pass sanitaire mais n’envisage à ce stade «ni confinement, ni couvre-feu.» La dose de rappel de vaccin anti-Covid, qui n’est aujourd’hui accessible qu’aux plus de 65 ans, sera ouverte à tous les adultes dès samedi. À compter du 15 janvier 2022, en l’absence de rappel, le pass sanitaire sera invalide sept mois après la dernière injection. Les tests négatifs seront quant à eux valide pendant 24 heures.

  • La Commission européenne recommande aux 27 pays de l’Union d’administrer une dose de rappel anti-Covid au plus tard neuf mois après une première vaccination complète, dans le but de renforcer la validité du pass sanitaire européen.

  • Un nouveau variant du Covid-19, présentant un nombre élevé de mutations, a été détecté en Afrique du Sud, pays africain officiellement le plus touché par la pandémie. Celui-co connaît une nouvelle augmentation des contaminations.

  • La compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific prévient de «l’annulation en décembre d’un certain nombre de vols vers Hong Kong» en raison des mesures très strictes de quarantaine toujours en vigueur sur le territoire. Le calendrier des vols au départ de la ville reste, lui, inchangé.

  • Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé*, avec 775 397 décès depuis le début de la pandémie, devant le Brésil (613 339), l’Inde (466 980) et le Mexique (293 186).

*L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie dans le monde pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui calculé à partir des chiffres officiels.


■ La Suisse compte 8042 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures

Selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), la Suisse compte ce jeudi 8042 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures. On déplore 27 décès et 88 malades ont été hospitalisés.

  • Durant les dernières 24 heures, le nombre de résultats de tests transmis s’élève à 56 275
  • Le taux de positivité s’élève à 14,29%
  • Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d’infections est de 71 775, soit 824,11 nouvelles infections pour 100 000 habitants
  • Le taux de reproduction – qui a un délai d’une dizaine de jours – est lui de 1,34
  • Les patients Covid-19 occupent 21,10% des places disponibles en soins intensifs
  • Leur taux d’occupation est de 77,90%
  • 74,50% de la population âgée de plus de 12 ans (âge minimum pour la vaccination en Suisse) a déjà reçu deux doses de vaccin
  • Le pays dénombre par ailleurs 35 617 personnes en isolement
  • 24 803 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine

■ Le rappel vaccinal ouvert aux plus de 18 ans en France

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé jeudi que le rappel vaccinal contre le Covid-19, le plus souvent la troisième dose, serait désormais «ouvert à tous les adultes dès 5 mois après leur dernière injection», à partir de ce samedi.

«En pratique cela concerne 25 millions de Français dont 6 millions ont déjà reçu leur rappel, il reste donc 19 millions de Français à date qui deviennent éligibles au rappel de vaccination et que nous appelons à se faire vacciner dans les deux prochains mois», a-t-il précisé.

La France étudie la possibilité de vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19, mais dans tous les cas, cela n’aura pas lieu avant «début 2022», a précisé Olivier Véran.


■ Le Valais adopte à son tour de nouvelles mesures sanitaires

Face à l’augmentation des cas, les autorités valaisannes ont décidé d’introduire de nouvelles mesures sanitaires dès lundi, le 29 novembre. Contrairement à Vaud, le port du masque pour les élèves du secondaire ne sera pas imposé à l’école mais des tests salivaires hebdomadaires seront pratiqués systématiquement dans les classes du secondaire I (cycle d’orientation), jusqu’au 21 janvier au moins. Toutefois, si une flambée de cas est détectée dans une classe du cycle d’orientation ou du secondaire II. Pour les élèves de plus de 12 ans, le masque sera aussi obligatoire dans les transports scolaires.

Les visiteurs souhaitant se rendre dans les hôpitaux, les cliniques, les établissements médico-sociaux (EMS), les foyers de jour et les institutions sociales du domaine adulte devront obligatoirement présenter un certificat COVID-19 attestant qu’ils sont vaccinés, guéris ou testés négatifs. Cette mesure était déjà recommandée par les autorités sanitaires, mais n’était pas encore mise en place dans tous les établissements. Dans ces derniers, des dépistages réguliers auront aussi lieu et le personnel doit obligatoirement porter le masque dans les espaces communs et lors des soins.

Les autorités annoncent également que l’Hôpital du Valais se prépare à faire face à une augmentation des hospitalisations. Une coordination des cantons romands est également en cours pour adopter des mesures supplémentaires.


■ Le canton de Vaud réintroduit le masque dès le secondaire

Le Conseil d’Etat vaudois prend des mesures supplémentaires pour contrer la nouvelle vague de Covid-19. Il réintroduit le masque dès le secondaire et appelle les aînés à s’inscrire pour la 3e dose pour pouvoir ensuite la proposer aux autres.

Notre article sur le sujet: Face à la hausse des cas de Covid, Vaud renforce son dispositif

Dès lundi et jusqu’aux vacances de Noël, le port du masque est à nouveau obligatoire au secondaire I (9e-11e années) pour les élèves et enseignants. Au primaire, il est seulement recommandé en classe pour les enseignants.

Lors d’une conférence de presse jeudi matin, les autorités vaudoises ont aussi prévenu qu’elles allaient intensifier leurs contrôles des mesures de protection, notamment dans les commerces, restaurants, discothèques ou fitness. Il en sera de même pour les grandes manifestations.

Concernant la troisième dose, les plus de 65 ans sont priés de prendre rendez-vous «rapidement». Le personnel de santé dans les unités sensibles pourra aussi bénéficier d’une dose de rappel dès lundi.

Pour les autres, soit toutes les personnes de plus de 16 ans déjà doublement vaccinées depuis six mois, le Conseil d’Etat leur conseille de s’inscrire dès que cela sera possible, soit une fois que les aînés auront pu prendre rendez-vous. Aucune date n’est toutefois donnée. Le canton de Vaud enregistre actuellement 300 nouveaux cas de Covid-19 par jour. Il n’est pas exclu que ce chiffre triple dans les semaines à venir, préviennent les autorités sanitaires.


■ Masque obligatoire à Lucerne, malgré le certificat

Le canton de Lucerne renforce ses mesures pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Il introduit l’obligation de porter un masque dans les cinémas, les théâtres ou les salles de concert, malgré le certificat Covid. Le ministre lucernois de la santé Guido Graf (Centre) a annoncé mercredi soir dans l’émission «Rundschau» de la télévision SRF qu’un masque serait également obligatoire à l’avenir dans les hôpitaux, en plus du certificat.

Guido Graf espère une procédure aussi cordonnée que possible dans la région et se concerte avec les exécutifs des autres cantons de Suisse centrale. Il souligne que le gouvernement lucernois adoptera définitivement le durcissement des règles vendredi.


■ L’Europe appelée à réagir d’urgence pour éviter une nouvelle hécatombe

Malgré les mouvements anti-restrictions, l’Europe doit prendre «urgemment» des mesures face à la nouvelle vague, a estimé une agence de l’UE mercredi, au lendemain d’un avertissement de l’OMS sur le risque d’une nouvelle hécatombe cet hiver.

Avec plus de 2,5 millions de cas et près de 30 000 morts enregistrés depuis une semaine, le Vieux Continent est de loin la région du monde la plus touchée par la pandémie, selon les données officielles collectées par l’AFP. Et la tendance reste à la hausse, notamment dans les pays où le taux de vaccination est le moins élevé.


■ En Allemagne, plus 100 000 morts depuis le début de la pandémie

Plus de 100 000 personnes, 100 119 exactement, sont mortes du Covid-19 en Allemagne depuis le début de la pandémie, a annoncé jeudi l’autorité sanitaire fédérale (RKI). Elle a comptabilisé 351 décès sur les dernières 24h en pleine flambée des infections.

En une journée, le RKI a également compté 75 961 nouvelles contaminations, un nouveau plus haut au moment où la première économie européenne craint une saturation des hôpitaux. L’incidence sur sept jours a atteint 419,7, un record. Les hôpitaux dans certaines régions font déjà face à une «surcharge aiguë» qui rend nécessaire des transferts de patients, a averti lundi Gernot Marx, le président de la fédération allemande de la médecine intensive.