Commentant le retrait israélien de Bethléem, au lendemain de la rencontre Sharon-Abbas, le président américain George Bush s'est déclaré mercredi «très content» des progrès réalisés en faveur de la paix au Proche-Orient, mais a renouvelé son appel aux Palestiniens pour qu'ils éliminent les organisations terroristes. «Nous sommes très contents de ce que nous avons vu jusqu'à présent, mais nous sommes réalistes», a déclaré M. Bush aux journalistes réunis à la Maison-Blanche.