Présidentielle américaine

George W. Bush vient prêter main-forte à son frère Jeb

L’ancien président américain George W. Bush a fait pour la première fois campagne pour son frère Jeb, candidat aux primaires républicaines en vue de la présidentielle. Il a assuré que l’ancien gouverneur de Floride avait le tempérament d’un chef d’Etat

«J’ai vu Jeb en action. Sa main ne tremble pas lorsqu’il est confronté à l’imprévu», a déclaré George W. Bush, 69 ans, à propos de son frère cadet, 63 ans. Celui-ci espère que la primaire de samedi en Caroline du Sud le replacera au cœur de la course, après sa quatrième place dans le New Hampshire.

L’ex-président a également appelé les Américains à ne pas élire le milliardaire Donald Trump toujours en tête des sondages dans cet Etat, où les six candidats républicains font en ce moment campagne.

«Je comprends que les Américains sont en colère et frustrés, mais nous n’avons pas besoin de quelqu’un dans le Bureau ovale qui reflète et attise notre frustration», a lancé George W. Bush devant quelque 3000 militants, une affluence rarement atteinte lors d’un meeting de Jeb Bush depuis le lancement de sa campagne en juin dernier.

L’ancien président américain a été accueilli en héros en Caroline du Sud, certains militants expliquant être plus venus pour le voir que pour écouter l’ex-gouverneur de Floride. En 2000, George W. Bush avait remporté la primaire avec 53% des voix dans cet Etat conservateur de l’est des Etats-Unis, qui compte une forte population militaire et beaucoup d’électeurs chrétiens évangéliques.


Lire aussi:

Publicité