C’est une exposition qui émeut profondément. Des lettres, des photos, des dessins d’un enfant qui sera déporté à Auschwitz-Birkenau le 13 avril 1944 et mourra dans une chambre à gaz. Il s’appelait Georges Halpern dit Georgy, né à Vienne le 30 octobre 1935, de confession juive. L’exposition est visible à la Maison d’Izieu dans l’Ain, au Mémorial des enfants juifs exterminés. Dans cette maison ont été accueillis, de mai 1943 à avril 1944, plus d’une centaine d’enfants soustraits aux persécutions antisémites. Le 6 avril 1944, les 44 enfants présents et sept éducateurs sont raflés et déportés sur ordre de Klaus Barbie, le chef de la Gestapo à Lyon; seule une adulte a survécu. On doit à Beate et Serge Klarsfeld, les célèbres chasseurs de nazis qui ont permis l’arrestation de Klaus Barbie en Bolivie en 1983, la présentation de ces documents inestimables.