La coentreprise russo-britannique TNK-BP a annoncé lundi le départ de deux directeurs indépendants, dont l’ex-chancelier allemand Gerhard Schröder, de son conseil d’administration. La presse russe impute ces retraits à un conflit entre actionnaires de la société.

Membres non exécutifs, l’ancien chancelier et James Leng ont annoncé «leur départ du conseil d’administration à la fin de l’année 2011», indique TNK-BP dans un communiqué, sans donner plus d’explications.

Selon la presse russe, ces décisions auraient été prises en raison de l’âpre conflit qui oppose le britannique BP et ses partenaires russes dans la société, réunis au sein du consortium Alfa-Access-Renova (AAR), au sujet d’une alliance signée en janvier entre le britannique et le groupe public Rosneft pour explorer l’Arctique.

Créée en 2003, TNK-BP est le troisième plus gros producteur de pétrole en Russie et représente environ un quart de la production mondiale de BP.