Le gouvernement haïtien a mis un terme aux opérations de recherches des personnes ensevelies sous les décombres de Port-au-Prince à la suite du séisme du 12 janvier, ont annoncé samedi les Nations unies. Au moins 132 survivants ont été secourus en dix jours.

«Le gouvernement a déclaré terminée la phase de recherches et de secours», a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU, dans un communiqué. «Il y a eu 132 vies sauvées par les équipes de secours internationales», a-t-il ajouté.

Un femme de 84 ans et un homme de 22 ans avaient encore été dégagés vivants vendredi des ruines de la capitale haïtienne, une dizaine de jours après le tremblement de terre de magnitude 7 qui a frappé le pays. Selon un bilan encore provisoire des autorités haïtiennes, 111.499 personnes ont perdu la vie.