Le drame est survenu mercredi matin, alors que les forces de sécurité menaient une opération dans le camp de réfugiés de Jénine pour appréhender des «terroristes présumés», selon le porte-parole de l’armée israélienne. Les journalistes d’Al-Jazira, équipés de gilets pare-balles estampillés presse et de casques, se positionnent lentement sur le rond-point à l’entrée de Jénine pour ne pas inquiéter les soldats israéliens, selon Ali Samoudi, le correspondant local. C’est une équipe expérimentée, qui suit les moindres soubresauts de ce conflit. La chaîne qatarie a été le seul média anglophone, hors agences de presse, présente à Gaza pendant le conflit de 2008-2009 entre Israël et le Hamas. De l’enclave à la vallée du Jourdain, de Jérusalem à Ramallah, mais aussi côté israélien, ses correspondants sont partout.