C’est une nouvelle étape «sur la voie de la normalité», selon les mots du ministre britannique de la Santé, Sajid Javid. Après le Freedom Day du 19 juillet, jour où les dernières restrictions ont été levées en Angleterre, l’étau se desserre aux frontières. Jusqu’à présent, seuls les résidents britanniques ayant reçu une double dose de vaccin de la part du NHS (le service de santé public) étaient exemptés de quarantaine.

Lire aussi: Covid-19: l'Angleterre lève quasiment toutes les restrictions