Les jeunes font «Le Temps» En marge de la conférence de l’ONU sur le climat, qui se tient du 6 au 18 novembre à Charm el-Cheikh, Le Temps a invité une douzaine de jeunes de toute la Suisse romande à prendre les rênes d’une opération spéciale. Âgé·es de 17 à 23 ans, elles et ils ont collaboré avec la rédaction en choisissant les sujets que les journalistes ont ensuite traités. Retrouvez tous les articles de cette opération

L’énergie que dégage l’adolescente est peu commune. Elle se tient droit, son regard est ferme, sa parole assurée. Pour son combat environnemental, Rahmina Paullete puise sa détermination dans son expérience du mannequinat. Le principe est le même: se dresser sur scène et faire entendre sa voix. «Etre une cheffe de file est incroyable, parce que j’ai l’opportunité de poser les bases pour de nombreux autres activistes, en particulier au Kenya», dit-elle. Ce petit bout de femme, rencontré chez elle à Kisumu, dans l’ouest du pays, fait partie des espoirs du mouvement international de la jeunesse en faveur du climat.