Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a ordonné au président Mahmoud Ahmadinejad de renvoyer Esfandiar Rahim Mashaie, dont la nomination comme premier vice-président a été largement critiquée chez les conservateurs, a annoncé vendredi la télévision publique.

La division et la frustration

«La nomination d’Esfandiar Rahim Mashaie au poste d’adjoint du président est contraire à votre intérêt et à celui du gouvernement et elle provoquera la division et la frustration de vos partisans», a estimé le guide suprême de la Révolution Ali Khamenei dans une lettre à Mahmoud Ahmadinejad.

«Il faut annuler cette nomination», a ajouté le guide suprême dans ce courrier dont la date n’a pas été précisée.

«Ami d’Israël»

La nomination d’Esfandiar Rahim Mashaie, annoncée le 17 juillet, a créé un tollé général chez les conservateurs qui lui reprochent d’avoir affirmé en juillet 2008 que l’Iran était «l’ami du peuple américain et du peuple israélien», contrastant ainsi avec les attaques verbales de Téhéran contre Israël.

Malgré les critiques de son propre camp, le président de la République islamique, Mahmoud Ahmadinejad, a apporté un soutien sans faille à son premier vice-président, en affirmant qu’il avait «mille raisons» d’avoir de l’affection pour lui.