Au lendemain de la conférence de Londres sur l’Afghanistan, les ministres des Affaires étrangères de France, de Grande-Bretagne, de Pologne et d’Allemagne, Bernard Kouchner, David Miliband, Radoslaw Sikorski et Guido Westerwelle étaient attendus dans l’après-midi à Davos pour débattre des résultats de la conférence de Londres et de la politique de la «main tendue» aux talibans repentis.