Etats-Unis

Harvey Weinstein, catalyseur de #MeToo

La chute du producteur hollywoodien, accusé de viols et de harcèlement sexuel, a permis de libérer la parole de femmes. Son procès démarre ce lundi à New York, après avoir été repoussé deux fois. Retour sur la saga Weinstein

Un empereur déchu. Au faîte de sa gloire, Harvey Weinstein était un producteur hollywoodien vénéré, admiré et jalousé. Un homme à la tête, avec son frère Bob, des studios Miramax puis de The Weinstein Company, réputé pour son exigence, son flair, son goût du risque et son amour de la découverte. Et puis, ce que beaucoup semblaient savoir depuis longtemps a fini par éclater au grand jour, en octobre 2017: le «shérif» de 67 ans est accusé d’abus sexuels et de viols par plusieurs femmes. Depuis, les témoignages, glaçants, se succèdent. Harvey Weinstein est mis à nu, perd son voile d’impunité. La chute n’en est que plus brutale.

Lire aussi: Harvey Weinstein, vu par ses proies