Ses comptes avaient été gelés la semaine dernière. Le siège du journal avait été perquisitionné par 500 policiers et 38 ordinateurs se sont retrouvés sous scellé. Le rédacteur en chef de l’Apple Daily, Ryan Law Wai-Kwong, et quatre cadres ont été arrêtés pour crime contre la sécurité nationale. En décembre, le fondateur du titre, Jimmy Lai, se faisait incarcérer dans une prison de haute sécurité. Le journal contestataire du régime imposé par Pékin, publie aujourd’hui son dernier numéro. Cette édition du 24 juin 2021, tirée exceptionnellement à un million d’exemplaires pour une ville de 7,5 millions d’habitants, s’arrache dans les kiosques et magasins. Et pour cause, suite à l’interdiction des marches de protestation, l’achat de l’Apple Daily est devenu à lui tout seul un acte de résistance.