La population mondiale va dépasser les 8 milliards de personnes ce mardi, selon les modélisations de l’ONU, qui parle d’un «jalon important». Une étape franchie alors que les dirigeants de la planète sont réunis à Charm el-Cheikh pour tenter de freiner le réchauffement climatique. Directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique à Paris, Bruno Tertrais examine les conséquences géopolitiques de cette courbe démographique exponentielle qui va toutefois s’inverser. Il est l’auteur du Choc démographique publié en 2020 (Odile Jacob).