Ignazio Cassis était de passage dimanche à Jérusalem. Une visite lors de laquelle il a rencontré le ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, avant de voir le premier ministre palestinien, Mohammad Shtayyeh, et celui des Affaires étrangères, Riyad al-Malki, à Ramallah.

Son objectif: promouvoir la première stratégie élaborée par Berne pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord 2021-2024. «Ignazio Cassis adopte des stratégies pour essayer de clarifier la direction dans laquelle il va, afin d’attirer le soutien de davantage de Suisses. Depuis le début, il répète que la politique extérieure, c’est en réalité de la politique intérieure: il faut avant tout convaincre le peuple», relève Laurent Goetschel, directeur de Swisspeace et professeur de science politique à l’Université de Bâle.