Événement culturel et politique, le FIFDH n'offre pas seulement, du 11 au 19 mars, l'occasion de venir écouter des personnalités connues du monde des droits de l'homme comme l'écrivain Jean-Christophe Rufin, l'ancien président de Médecins sans frontières Rony Brauman, ou l'intellectuel Français Jacques Attali. Le festival offre surtout un accès inédit à de nombreux films documentaires jamais présentés ou diffusés en Suisse.

Une soixantaine de films seront présentés à la Maison des arts du Grütli (Tel: 022/800 15 54), et soumis à un jury présidé par Shirin Ebadi, aux côtés du comédien Américain William Hurt, de l'écrivain chilien Ariel Dorfman, de la cinéaste franco-libanaise Danièle Arbid et de l'éditeur français Hubert Nyssen. Plusieurs débats seront animés par des journalistes du Temps. Jean-Jacques Roth, notre rédacteur en chef, animera celui de samedi à 20 h, consacré à «Pauvreté et répartition des richesses».

deux soirées seront ouvertes gratuitement au public: celle consacrée, ce soir, aux «Droits des femmes face aux dérives intégristes» et celle, vendredi 18 mars, consacrée à «Israël-Palestine: un espoir de paix». Toutes deux se dérouleront à l'auditorium Arditi.

Programme intégral sur Internet: http://www.fifdh.ch