Où et quand a émergé le SARS-CoV-2? Si l’explosion de cas a eu lieu à Wuhan fin décembre 2019, de plus en plus d’éléments suggèrent que le virus circulait bien plus tôt. Une étude de l’Ecole de médecine de l’Université Harvard, prépubliée lundi 8 juin avant révision par des pairs, a décelé une activité exceptionnelle autour des principaux hôpitaux de la ville à partir d’octobre 2019, dépassant les épisodes grippaux annuels. Autre élément suspect: l’explosion de recherches de mots-clés incluant des symptômes du virus sur le moteur de recherche Baidu dès la fin de l’été, et plus encore dès octobre. Des soupçons difficiles à corroborer, tant l’information sur le virus reste étroitement contrôlée en Chine.

Ces éléments pourraient nourrir l’enquête sur l’origine du virus. A ce stade, on sait qu’il est proche à 96% d’un virus de chauve-souris, mais on ne sait pas quand ni comment il a été transmis aux humains, ni même si un hôte intermédiaire, comme le pangolin ou la civette, est entré en jeu. La découverte de l’origine du virus fait l’object d’un débat à la fois scientifique et politique, les Etats-Unis ayant poussé la thèse d’un accident de laboratoire à Wuhan, alors que la Chine a de son côté suggéré que le virus pourrait être apparu aux Etats-Unis et avoir été importé à Wuhan lors des Jeux militaires mondiaux, qui ont eu lieu dans la capitale du Hubei en octobre. Le premier cas connu, identifié a posteriori, a pourtant bien été détecté à Wuhan le 17 novembre.