«J’ai travaillé avec Rudy Giuliani [l’avocat personnel de Donald Trump, ndlr] sur les questions relatives à l’Ukraine à la demande expresse du président des Etats-Unis… Nous ne voulions pas travailler avec Monsieur Giuliani.» L’ambassadeur Gordon Sondland, personnage clé de l’affaire ukrainienne à l’origine de la procédure d’impeachment contre le président américain, a livré mercredi un témoignage public accablant. Il confirme avoir obéi aux ordres de Donald Trump pour faire pression sur le président ukrainien. Mais montre également du doigt le secrétaire d’Etat Mike Pompeo et le vice-président Mike Pence.

Lire aussi: Gordon Sondland, cet ambassadeur girouette atypique