«Le feu est à 15-20 kilomètres», a précisé une porte-parole du site, Maïa Roudenko, ajoutant qu’il n’y a «aucun problème là-bas». Selon le service d’Etat des situations d’urgence, l’incendie s’est déclaré en début d’après-midi heure locale (vers 11h15 en Suisse), se propageant sur plusieurs centaines d’hectares.

Mais plusieurs heures plus tard il n’était toujours pas maîtrisé malgré l’envoi de près de 200 hommes, de plusieurs véhicules d’urgence, un hélicoptère et deux avions An-32. Néanmoins le chef des services des Situations d’urgence, Zorian Chkiriaka, a affirmé que «la situation est sous contrôle», sur sa page Facebook.

Niveau de radiation inchangé

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk s’est rendu dans la journée dans la zone pour rencontrer les pompiers, selon des images de la télévision. Joint par l’AFP, un représentant de l’inspection d’Etat sur la réglementation nucléaire a déclaré que «le niveau de radiation au niveau de la centrale de Tchernobyl n’avait pas changé».

L’Ukraine a marqué dimanche le 29e anniversaire de l’explosion d’un réacteur de la centrale, sur fond de débat persistant concernant le bilan humain de cette catastrophe de 1986.

Le comité scientifique des Nations unies sur les effets des rayonnements ne reconnaît officiellement que la mort de 31 opérateurs et pompiers directement liée à la catastrophe, alors que l’ONG Greenpeace parle d’au moins 100’000 morts imputables à la contamination radioactive, essentiellement parmi les «liquidateurs».