Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Donald Trump sirote un verre après son arrivée dimanche à Manille, aux Philippines.
© AP / Andrew Harnik

Etats-Unis

Ingérence de Moscou: Trump assure «croire» le renseignement américain

Dimanche, lors d'une conférence de presse au Vietnam, le président américain a soutenu «ses agences», tout en évoquant la sincérité des dénégations de Vladimir Poutine

«Je crois nos agences de renseignement», a affirmé Donald Trump, interrogé dimanche lors d'une conférence de presse au Vietnam sur les démentis du président russe, qui niait la veille s'être jamais mêlé des présidentielles américaines. «Je crois qu'il a le sentiment que ni lui ni la Russie n'ont interféré dans les élections». Mais, «que je le croie ou non... je suis avec nos agences», a insisté Trump.

Samedi, après sa rencontre avec Vladimir Poutine en marge du sommet de l'Asie-Pacifique (Apec) à Danang, Donald Trump avait longuement mis en avant les dénégations de son homologue russe, laissant entendre qu'il le pensait sincère.

Lire aussi:  Ingérence russe? «Absurdités», dit Poutine à Trump

Quelques heures après ses déclarations, la CIA avait cependant confirmé ses accusations contre la Russie en expliquant que ses précédentes «conclusions» n'avaient «pas changé». M. Brennan, l'ancien directeur de la CIA accusé d'être «un vendu», a quant à lui rétorqué dimanche que Donald Trump «devrait avoir honte» d'avoir attaqué les services de renseignements.

«Les haineux et les imbéciles»

Plutôt discret sur les réseaux sociaux depuis le début de sa tournée asiatique, Donald Trump a envoyé dimanche matin, avant sa conférence de presse conjointe avec son homologue vietnamien, une série de tweets revenant sur les grands dossiers des derniers jours. 

«Quand tous les haineux et les imbéciles se rendront-ils compte qu'avoir de bonnes relations avec la Russie est une bonne chose, pas une mauvaise chose?», a tweeté dimanche matin avant la conférence de presse le président américain, se réjouissant de la convergence avec Moscou sur l'impasse de la solution militaire en Syrie.

Il s'est par ailleurs félicité des progrès accomplis sur le dossier nord-coréen en annonçant que la Chine allait durcir les sanctions contre Pyongyang, dans un autre post: «Le président chinois Xi a déclaré qu'il renforçait les sanctions contre (la Corée du Nord)».

L'avion présidentiel s'est posé dimanche aux Philippines, où M. Trump doit participer à un sommet de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (Asean).

 

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a