Organiser un référendum en France sur les minarets serait une «mauvaise chose» pour 54% des sondés par BVA (995 personnes) après l’acceptation de l’initiative anti-minarets par une majorité de Suisses dimanche dernier.

La question révèle un clivage entre sympathisants de droite, à 61% favorables au vote populaire, et ceux de gauche, à 68% défavorables. Les réponses divergent aussi selon le niveau de formation: 53% de ceux ayant suivi une scolarité de base approuvent l’idée d’un ­référendum, contre 36% de ceux ayant suivi une formation supérieure.

Mobilisation exceptionnelle

Le clivage gauche-droite se manifeste aussi à la question: «Personnellement, voteriez-vous l’interdiction de la construction de minarets?» Le résultat général est non à 55%, mais 61% des sympathisants de droite soutiendraient l’interdiction, tandis que 67% des sympathisants de gauche la refuseraient.

Un autre sondage réalisé par Ifop pour Le Figaro (983 personnes) donne un autre résultat: 46% des sondés y approuvent l’interdiction de la construction de minarets en France, 40% s’y opposent, et 14% n’ont pas d’avis tranché. Plus surprenant, 41% des sondés se disent aussi hostiles à l’édification de mosquées, 19% y sont favorables, et 40% sont indifférents ou sans opinion.

Le Figaro fait un intéressant rappel historique. L’opposition à la construction de mosquées était assez forte en 1989 (38% d’avis hostiles); elle a diminué à 31% en 1994, à 22% en 2001, avant de remonter après les attentats du 11 septembre.

Si leurs résultats divergent, les deux sondages montrent une opinion fortement polarisée. Ce qui est sûr, c’est que le thème suscite une mobilisation exceptionnelle sur Internet, où les coups de sonde en ligne donnent une forte majorité hostile à l’islam.

«Fachosphère»

Jeudi après-midi, le site du Monde enregistrait 63 400 avis (!) sur le vote anti-minarets, dont 59% qui y voient «un signe de démocratie» et 36% «un signe d’irresponsabilité».

Le site du Figaro a comptabilisé 49 200 votes – deuxième plus forte participation jamais enregistrée – sur la construction de minarets, avec 73% d’avis défavorables et 27% d’avis favorables. Celui de L’Express (20 000 votes) donne 86% de votes hostiles, ce qui fait écrire à Marie Amélie Putallaz et Coline Berard sur le même site que «la fachosphère prend d’assaut les minarets».

En Allemagne, 29 100 lecteurs ont participé au sondage en ligne du Spiegel, et 76,3% souhaitent ­interdire la construction de minarets. Le site du quotidien conservateur Die Welt (12 700 participants) donne des résultats similaires, 84% des internautes approuvant le vote suisse. En Espagne, El Mundo (droite) recense 19 200 votes, dont 80% favorables à la décision suisse. En Belgique, deux internautes du Soir sur trois (6100 votes) pensent que la question des minarets mérite d’être posée.