«Une révolution dans les urnes.» Mary Lou McDonald, la présidente du Sinn Féin, pouvait se permettre un certain triomphalisme dimanche. Pour la première fois de l’histoire de la République d’Irlande, son parti fait jeu égal lors des élections législatives avec les deux traditionnels partis de gouvernement. Celui qui était considéré comme intouchable il y a encore quelques années, à cause de ses liens historiques avec l’Armée républicaine irlandaise (IRA), est désormais une force politique incontournable.

Lire aussi: En Irlande, l’élection du premier ministre est extrêmement serrée