Angola

Isabel dos Santos: la fin d'un «conte de fées» africain

Une fuite massive de documents, les «Luanda Leaks», détaille les circuits financiers qui auraient permis à la fille de l’ancien président angolais de détourner des centaines de millions de dollars. Portrait d’une milliardaire habituée des tapis rouges

Depuis les révélations la visant, Isabel dos Santos, la fille de l’ancien président angolais, communique en rafale. Sur son compte Twitter, elle fustige pêle-mêle des fuites mensongères organisées par le nouveau pouvoir angolais et une campagne raciste de l’ancienne puissance coloniale portugaise jalouse de son insolent succès.

Lire aussi notre enquête: Diamants, art et pétrole: l’empire du premier couple d’oligarques africains