En cette veille de scrutin, le père de l’Etat d’Israël David Ben Gourion doit se retourner dans sa tombe. Quatre élections en moins de deux ans, voire cinq si l’on en croit les derniers sondages selon lesquels aucune coalition ne pourra être formée, voilà un échec retentissant pour le système électoral qu’il avait mis en place. Mais en 73 ans, Israël a profondément changé et le mode d’élection est aujourd’hui en profond décalage avec la société.

Lire aussi: La campagne vaccinale et électorale de Benyamin Netanyahou