Une nouvelle page de l’Histoire d’Israël s’est tournée dimanche avec la fin de 12 ans de règne ininterrompu du premier ministre Benyamin Netanyahou, écarté après un vote de confiance du Parlement à une coalition hétéroclite menée par son ancien allié Naftali Bennett.

Lire aussi: Naftali Bennett devient premier ministre d’Israël

Premier chef d’Etat à réagir, Joe Biden, le président des Etats-Unis, le plus proche allié d’Israël, a immédiatement félicité dans un communiqué Naftali Bennett, disant avoir «hâte de travailler» avec lui.

«Israël n'a pas de meilleur ami que les Etats-Unis. Le lien entre nos peuples est la preuve de nos valeurs partagées et de décennies d'étroite coopération», a-t-il ajouté. «Les Etats-Unis restent un soutien indéfectible de la sécurité d'Israël. Mon administration est entièrement engagée à travailler avec le nouveau gouvernement israélien pour faire avancer la sécurité, la stabilité et la paix pour les Israéliens, les Palestiniens et les peuples à travers la région.»

«Merci Monsieur le Président!», a rapidement réagi Naftali Bennett sur Twitter. «J'ai hâte de travailler avec vous au renforcement des liens entre nos deux pays.»

Plus tard, la Maison-Blanche a indiqué que les deux dirigeants s'étaient parlé au téléphone. «Ils ont convenu qu'ils se consulteraient étroitement, avec leurs équipes, sur toutes les questions liées à la sécurité régionale, y compris l'Iran», a déclaré la Maison-Blanche dans un communiqué.

Félicitations de l'Allemagne et du Canada

Le Président du Conseil européen Charles Michel a adressé ses félicitations au nouveau gouvernement. «Félicitations au premier ministre @naftalibennett et au premier ministre suppléant & MAE @yairlapid pour la prestation de serment du nouveau gouvernement israélien», a écrit le responsable européen dans un message posté sur son compte twitter. «Dans l’attente de renforcer le partenariat UE-Israël pour une prospérité commune et vers une paix et une stabilité régionale durable», a-t-il ajouté.

La chancelière allemande Angela Merkel a également dit souhaiter coopérer «étroitement» avec le nouveau gouvernement. «L’Allemagne et Israël sont liés par une amitié unique que nous voulons renforcer encore», a déclaré Angela Merkel dans un message adressé à Naftali Bennett et rendu public par sa porte-parole Ulrike Demmer sur Twitter.

 Le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab s’est quant à lui «réjoui de poursuivre la coopération en matière de sécurité, commerce et changement climatique et de travailler ensemble pour garantir la paix de la région».

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a félicité son nouvel homologue. «Le Canada et Israël sont de proches amis, unis par des valeurs démocratiques communes, une longue tradition de coopération et des liens dynamiques entre leurs populations», a souligné Justin Trudeau dans une déclaration rendue publique par ses services.

Le premier ministre a rappelé qu’Ottawa «demeure fermement engagé en faveur d’une solution à deux États permettant aux Israéliens et aux Palestiniens de vivre dans la paix, la sécurité et la dignité, sans crainte et dans le respect des droits de la personne». Il a également «remercié» le premier ministre Benyamin Netanyahou «pour son précieux partenariat au fil des ans, durant une période où le Canada et Israël ont accompli de grandes choses ensemble».