Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Des milliers de manifestants palestiniens marchent à l'est de la ville de Gaza.
© MAHMUD HAMS

Palestine

Israël tue douze Palestiniens à la frontière avec Gaza

L'armée de l'Etat hébreu craint une intrusion de manifestants rassemblés à l'occasion de la «Journée de la terre»

Douze Palestiniens ont été tués et des centaines d'autres blessés vendredi par les forces israéliennes qui faisaient face à des foules de manifestants à la limite de la bande de Gaza, ont déclaré des médecins palestiniens. L'un des tués est un mineur âgé de 16 ans.

L'armée israélienne a déclaré que ses forces avaient eu recours à des «moyens de dispersion anti-émeutes et à des tirs contre les principaux instigateurs». Selon elle, certains manifestants lançaient des pierres et projetaient des pneus en feu sur la clôture frontalière et les militaires de Tsahal.

Ce mouvement de protestation, qui a débuté vendredi avec l'érection de villages de tentes en cinq emplacements à la limite entre l'Etat juif et la bande de Gaza, doit durer six semaines et vise à obtenir le droit pour les réfugiés palestiniens de rentrer en Israël. Il a notamment le soutien du Hamas.

Marche du retour

Les manifestants, quelque 17000 selon Tsahal, ont convergé en plusieurs points le long de la barrière qui clôt la frontière de Gaza avec Israël. Leur mouvement de protestation, baptisé «la grande marche du retour», exige le «droit au retour» des réfugiés palestiniens et dénonce le blocus de Gaza par Israël.

Le premier jour de ce mouvement coïncide avec la «Journée de la terre», un hommage annuel rendu à six Arabes israéliens tués en 1976 lors de manifestations contre la confiscation de terres par Israël.

«L'armée israélienne a imposé une zone militaire fermée autour de la bande de Gaza et toute activité dans ce secteur nécessite son autorisation», a déclaré un porte-parole de l'armée israélienne.

Les dirigeants militaires et politiques israéliens ont prévenu que l'armée n'hésiterait pas à donner ordre d'ouvrir le feu à des tireurs d'élite en cas de tentative d'infiltration de Gazaouis en territoire israélien.

De façon quasiment inédite, la police israélienne a indiqué que les forces de sécurité avaient recours à un drone pour procéder à des tirs de gaz lacrymogène au-dessus de la frontière.

L'une des préoccupations israéliennes est une tentative, spontanée ou non, de forcer la barrière frontalière, peut-être à l'occasion d'une marche massive avec des femmes et des enfants.

L'armée a indiqué avoir déployé d'importants renforts à la frontière pour empêcher des infiltrations notamment durant la célébration de Pessah, la Pâque juive, à partir de vendredi soir.

Lire aussi: Israël «légalise» une colonie après le meurtre d'un rabbin

A partir de vendredi, pendant plus de six semaines, des milliers de Palestiniens de la bande de Gaza – coupés du reste du monde en raison du blocus israélien –, sont appelés à camper à quelques centaines de mètres de la barrière israélienne qui clôt la frontière de l'enclave palestinienne. Au sud, l'autre frontière, avec l'Egypte, est fermée quasiment en permanence.

La Turquie a dénoncé «l'usage disproportionné» de la force par Israël dans la bande de Gaza. «Nous condamnons vigoureusement l'usage disproportionné de la force par Israël contre des manifestants palestiniens», a déclaré dans un communiqué le ministère turc des Affaires étrangères, appelant Israël «à mettre fin au plus vite à l'usage de la force qui fait monter les tensions dans la région».

«Nous invitons la communauté internationale à assumer ses responsabilités pour amener Israël à renoncer à cette attitude agressive», ajoute le texte.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a