«Nous n’avions pas vocation à jouer les médiateurs.» Ancien ambassadeur en Afrique et en Europe, Arie Avidor a la surprise de voir son premier ministre Naftali Bennett continuer, fait rare parmi les chefs d’Etat, à s’entretenir régulièrement à la fois avec Vladimir Poutine et Volodymyr Zelensky – qui doit s’exprimer par visioconférence dimanche devant le parlement israélien. Ainsi, le premier ministre israélien était, début mars, le premier dirigeant étranger à se déplacer à Moscou depuis le début de la guerre en Ukraine.