Rami Ben Efraïm est un homme heureux. Discrètement immergée dans les oliviers d’un village de Galilée au nord d’Israël, sa demeure semble tout droit sortie d’un catalogue de vacances. Ancien général de l’armée de l’air devenu le patron millionnaire d’une dizaine de start-up actives dans la cybersécurité, le quinquagénaire incarne la success story à l’israélienne: celle qui s’écrit entre le monde de l’armée et celui du business.