«L’école ne doit pas refermer.» La promesse est prononcée dimanche par le ministre italien de l’Education dans une interview à La Repubblica, un jour avant la rentrée scolaire dans une grande partie de l’Italie. Les lycées et les universités sont restés fermés depuis le début de la pandémie et le premier confinement en mars 2020. Seuls les plus petits ont été admis dans leur classe durant la crise. Aujourd’hui, c’est grâce à un passe sanitaire toujours plus généralisé que Patrizio Bianchi compte tenir sa promesse d’un retour à la normalité.