Le «lieu saint» de la Ligue est un grand rectangle de pelouse longeant une route qui relie les villes lombardes de Bergame et de Lecco, au pied des premiers contreforts des Alpes. C’est sur ce terrain quelconque du bourg de Pontida que l’ancien ministre de l’Intérieur Matteo Salvini a choisi de réunir le peuple de ses partisans, dimanche 15 septembre, pour le premier grand rassemblement public depuis son éviction du pouvoir, après son coup de force raté du 8 août.

Lire aussi: Giuseppe Conte, candidat à sa succession pour contrer Matteo Salvini