Les élections générales prévues en octobre 2022 au Brésil s’annoncent agitées. Jair Bolsonaro, le président d’extrême droite, a lancé une offensive contre le vote électronique en vigueur dans le pays. Sans avancer de preuves, il assure que le système est susceptible de subir des fraudes, des accusations dont il devra répondre devant la justice électorale qui organise le scrutin.