Un avion-patrouilleur Y-8 et deux bombardiers H-6 ont survolé la mer de Chine orientale dans l’espace aérien international entre des îles du sud du Japon puis dans l’océan Pacifique. Ils sont ensuite repartis vers la Chine en empruntant le même trajet, selon un porte-parole de l’Etat-major du ministère japonais de la Défense.

«Ils ont survolé des mers internationales et il n’y a pas eu de violation de notre espace aérien», a-t-il dit.

La Chine est engagée dans de vifs différends territoriaux avec plusieurs de ses voisins, au premier rang desquels le Japon. Pékin dispute à Tokyo la souveraineté d’un archipel inhabité en mer de Chine orientale.

Les tensions entre les deux pays sont par ailleurs avivées par le souvenir de l’invasion de la Chine par les forces militaires nippones lors de la Deuxième Guerre mondiale.