Alors que le nombre de nouveaux cas de Covid-19 ne cesse de ralentir dans l'archipel, le gouvernement japonais devrait lever lundi l'état d'urgence encore en place dans les dernières régions du pays où il est en vigueur, dont Tokyo, afin de permettre le redémarrage graduel de la troisième économie du monde.

Lundi, le pays enregistrait officiellement, en date de dimanche, 16 581 cas d'infection depuis le début de la pandémie, un chiffre en augmentation de seulement 31 unités en 24 heures, et comptait au total 830 décès.

Déclaré le 7 avril dans Tokyo et six autres régions, l'état d'urgence a été rapidement étendu à l'ensemble du Japon. Initialement prévue jusqu'au 6 mai, la mesure d'exception avait ensuite été prolongée jusqu'au 31 mais le reflux a incité le gouvernement à lever progressivement l'état d'urgence de manière anticipée, dès le 14 mai.

Première récession depuis 2015

Malgré ce faible nombre de décès, comparé à l'Europe ou aux Etats-Unis, la stratégie mise en place par le gouvernement a suscité des critiques, notamment sur le peu de tests réalisés dans le pays, environ 270 000. Soit le plus faible taux par habitant dans les pays industrialisés, selon Worldometers. Un sondage publié lundi par le quotidien Asahi Shimbun a crédité Shinzo Abe, le premier ministre japonais, de seulement 29% d'opinions favorables, son niveau le plus faible depuis sa prise de fonction en 2012.

Le Japon a plongé dans sa première récession depuis 2015, touché par l'arrêt quasi complet de l'économie chez les principaux partenaires commerciaux de l'archipel et la baisse de la consommation dans le pays du fait de l'état d'urgence, qui est venue s'ajouter aux effets de la récente hausse de la TVA décrétée en fin d'année 2019.

Lire aussi:  Les JO 2021 à Tokyo: coûts supplémentaires… et Jeux au rabais?

Afin de relancer la consommation, Shinzo Abe a présenté un plan de redémarrage de l'économie de 1000 milliards de dollars (918 milliards d'euros) qui intègre notamment la distribution de 100 000 yens (850 euros) pour chaque habitant.