Un incendie émotionnel. Dans «Les flammes de pierre», son nouveau roman publié aux éditions Gallimard, Jean-Christophe Rufin raconte le destin d’un couple soudé, puis abîmé par la montagne. Roman-miroir: l’écrivain français, installé depuis des années dans un chalet savoyard au pied du Mont Blanc, vit la montagne comme une passion. Passion sportive, lorsqu’il effectue des courses entre amis. Passion d’écriture, qui lui a fait redécouvrir toute une partie de la littérature des cimes, de Ramuz à Frison Roche. Passion sociale aussi, tant la montagne et ses villages disent la France et ses défis. Des passions dont le romancier discutera jeudi 21 octobre à partir de 19 heures lors d’un diner-débat à Genève, à l’hôtel Métropole, invité par l’association Convergences.