Après le Brexit, le front politique pourrait bien s’avérer le plus compliqué à défendre, selon le député français Jean-Louis Bourlanges, auteur de L’Europe assassinée (Ed. Odile Jacob).