Le sénateur met donc la pression sur ses partenaires du Front de gauche pour en être le candidat unique. «La décision est prise. On a bien réfléchi et je propose ma candidature, d’abord ce week-end à mes amis, nos instances se réunissent», a-t-il dit sur RMC.

«Puis je la proposerai à mes partenaires, notamment le Parti communiste. J’adresse aussi cette candidature aux autres formations, comme le NPA» (Nouveau parti anticapitaliste).

Le Parti communiste avait démenti début janvier des informations annonçant son ralliement à une candidature de Jean-Luc Mélenchon au nom du Front de gauche. Le PCF avait ajouté qu’un candidat serait désigné début juin.

Jean-Luc Mélenchon a annoncé en outre vendredi un débat public avec la nouvelle présidente du Front national, Marine Le Pen, programmé pour le 14 février sur RMC et BFMTV.