En juillet 2021, le retrait des Etats-Unis de l’Organisation mondiale de la santé, annoncé par l’administration de Donald Trump au début de l’été, sera une réalité. A moins que le démocrate Joe Biden, qui a promis une réintégration immédiate de son pays au sein de l’OMS, remporte la présidentielle le 3 novembre. Ex-directeur de l’Office of US Foreign Disaster Assistance auprès de l’agence américaine du développement USAID sous l’administration de Barack Obama, Jeremy Konyndyk a aussi été au front pour organiser la riposte américaine à la crise Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014. Il est aujourd’hui chercheur au Center for Global Development à Washington. Son regard d’expert sur l’OMS.

Retrouveznos principaux articles sur la crise sanitaire