Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Sepp Blatter, à gauche, et Jérôme Valcke, à droite, le 29 mai 2015.
© PATRICK B. KRAEMER

FIFA

Jérôme Valcke, ex-N.2 visé par la justice suisse, le salaire de Blatter révélé

Le Français Jérôme Valcke, ex-N.2 déjà suspendu 12 ans par la FIFA pour revente de billets, est désormais visé par une procédure judiciaire, a indiqué à l’AFP la justice suisse, alors que le salaire de Sepp Blatter pour l’année 2015 a été révélé

Le Français Jérôme Valcke, ex-N.2 déjà suspendu 12 ans par la FIFA pour revente de billets, est désormais visé par une procédure judiciaire, a indiqué à l’AFP la justice suisse, jeudi, alors que la FIFA a révélé pour la première fois le salaire de son ex-patron Joseph Blatter, qui a touché 3,28 M EUR en 2015.

Le bureau du procureur général de Suisse a expliqué dans un communiqué transmis à l’AFP avoir ouvert cette procédure en réponse à deux plaintes après «des allégations faites contre Jérôme Valcke en relation avec les enquêtes ouvertes par la FIFA».

La justice suisse a débuté ses enquêtes et indique juste avoir mené des «interrogatoires», sans qu’il y ait eu d’arrestations.

L’ancien secrétaire général de la FIFA, âgé de 55 ans, avait été relevé de ses fonctions le 17 septembre après sa mise en cause dans une affaire de revente de billets du Mondial-2014 avant d’être limogé le 13 janvier.

L’enquête ouverte par la FIFA avait mis en évidence «plusieurs actes» répréhensibles qui ont conduit à sa suspension pour 12 ans de toute activité liée au football, alors que seuls neuf ans avaient été requis. Il a également écopé d’une amende de 100 000 francs suisses (91 047 euros).

Les avocats américains de Valcke avaient dénoncé une sanction «injuste et politique».

La FIFA lui reprochait aussi d’avoir «essayé de vendre les droits TV pour les Mondiaux 2018 et 2022 à des tiers pour un prix bien en deçà du marché» et d’avoir «tenté de faire obstruction à la justice en détruisant des preuves et des dossiers». Autre accusation de la FIFA: avoir «constamment choisi des vols privés et non réguliers sans raison» et d’en avoir fait profiter «des proches».

 - Déficit de 107, 7 M EUR -

L’annonce de ce volet judiciaire survient alors que la FIFA, conformément à ses promesses de meilleure transparence, a révélé, pour la première fois, le salaire de Sepp Blatter, son ex-patron qui avait régné 17 ans (1998-2015).

M. Blatter a perçu 3,20 millions d’euros en 2015, soit une moyenne de 270 000 euros mensuels.

Au passage, l’instance suprême du foot mondial a également dévoilé celui de Valcke, soit 1,9 million d’euros annuels en 2015.

Blatter, 80 ans, est actuellement suspendu six ans de toute activité liée au football dans le cadre de l’affaire du paiement controversé de 1,8 million d’euros sans contrat écrit, pour un travail de conseiller, à Michel Platini, président de l’UEFA, suspendu pour la même durée.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne, plus haute juridiction sportive, a confirmé jeudi que Blatter avait interjeté appel de cette peine, déjà réduite de huit à six ans par la commission de recours de la FIFA.

Platini a également officiellement déjà saisi le TAS pour tenter de casser cette sanction.

La FIFA traverse la plus grave crise de son histoire, sur fond de corruption à grande échelle. Des déboires qui ne sont pas sans conséquences sur ses finances.

L’instance suprême du foot mondial a ainsi fait état jeudi d’une perte de 122 millions de dollars (107,7 M EUR) sur l’exercice 2015, son premier déficit depuis 2002, en raison notamment des coûts engendrés par les frais de justice engagés pour faire face aux différents scandales.

Le 26 février, Gianni Infantino, ex-N.2 de l’UEFA, a été élu président de la FIFA, avec pour défi de tenter de restaurer crédibilité et l’image de l’institution.

bs-ebe-pgr/pga/sk

© 1994-2016 Agence France-Presse

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a