Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
John Kerry et Sergeï Lavrov, ici le 23 septembre 2016 lors de l'assemblée générale des Nations unies à Manhattan. 
© Reuters / Andrew Kelly

Syrie

John Kerry et Sergueï Lavrov se retrouveront à Lausanne

Les chefs de la diplomatie américain et russe se rencontreront samedi à Lausanne autour de la Syrie

Le Ministère russe des affaires étrangères a annoncé mercredi qu’une rencontre internationale sur la Syrie réunissant Sergueï Lavrov et John Kerry, les chefs des diplomaties russe et américaine, se tiendra samedi 15 octobre au Beau-Rivage à Lausanne. Son objectif est d'«étudier la possibilité de mesures permettant de régler le conflit syrien», a déclaré le ministère dans un communiqué.

Dans une interview devant être diffusée mercredi par la chaîne américaine CNN et dont quelques extraits ont déjà été publiés, Sergueï Lavrov a précisé que ces discussions devraient inclure la Turquie, l’Arabie saoudite et peut-être le Qatar.

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie Staffan de Mistura a confirmé par la voix de son porte-parole avoir été invité. Ce diplomate avait annoncé jeudi dernier qu’il serait prêt à accompagner «physiquement» les 900 membres du Front Fateh el-Cham (ancien Front Al-Nosra) hors d’Alep afin d’interrompre la destruction de la ville par les bombardements. Les discussions de samedi pourraient porter sur une résolution pour escorter les combattants rebelles hors de la ville martyre.

Cette rencontre, confirmée par le Département d’Etat américain, sera la première entre John Kerry et Sergueï Lavrov depuis le regain de tension entre Moscou et Washington qui a suivi l’échec de la trêve d’une semaine que les deux pays avaient parrainée. Avec le soutien de l’aviation russe, l’armée syrienne a depuis lancé une offensive de grande envergure pour reprendre les quartiers orientaux d’Alep tenus par les rebelles.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a