L’ex-patron de la sécurité de Hongkong John Lee, qui avait supervisé la répression du mouvement pro-démocratie, a été désigné dimanche à la tête de la ville par un petit comité loyal au régime chinois. John Lee, un ancien policier de 64 ans, était le seul candidat à la succession de la dirigeante sortante Carrie Lam, qui n’a pas brigué un nouveau mandat de cinq ans. Il est le premier chef de l’exécutif de Hongkong issu du milieu policier.